Blogue du Donjon BDSM de MESTRE ULYSSE
BDSM POSITIF, JEUX BDSM, INITIATION AU BDSM, ÉDUCATION BDSM, PLAISIRS ÉPICURIENS ET JOIE DE VIVRE

Le donjon privé de Mestre Ulysse est un temple du plaisir consacré aux plaisirs de l’Éducation BDSM, au dressage BDSM, à des défis BDSM, des jeux de rôle ou libertins et aux plaisirs de la table, de l’amitié et aux loisirs.

Quel genre de Maître suis je ?
Et la différence entre un Maître et un Dominant

par ulysse
Noter cet article :
1 vote

Quel genre de Maître suis-je ?

Je suis un Mestre. Comme il y a une confusion entre le titre de Maître et de Dominant, je me nomme donc MESTRE, nom donné au Maître en BDSM positif.

L’homme

Avant d’être un Maître, ou un Mestre, je suis un homme de principes, fiable, honnête, fort moralement, sur qui on peut compter et pas seulement quand ça va bien. J’ai eu une vie hors norme, sportif extrême, j’ai vécu mes passions totalement. J’en ai tiré une grande maîtrise de soi, un sang-froid à toute épreuve, un leadership qui fait que je domine naturellement. J’ai un fort charisme, une prestance qui facilite la relation bdsm. Sous l’influence de mon autorité naturelle, de la confiance que j’inspire, la soumise entre de suite dans son personnage, le lâcher-prise est rapide et tout devient facile et naturel.
Apprécié pour mes savoir-faire, pour mon côté apaisant et ma sagesse, je suis autant coach que Maître. Je transforme le bdsm en expérience enrichissante, en satisfaction et en joie. Je n’ai plus 20 ans, mais ce que j’ai perdu en vigueur, je l’ai gagné en expérience, en habileté, en ingéniosité, en savoir-faire, en virtuosité. Je recherche de nouveaux défis, de nouvelles expériences pour enrichir mes connaissances en bdsm et en faire bénéficier celle qui me fera confiance.

MESTRE ULYSSE

Le Mestre que je suis prend son rôle au sérieux.
J’ai donc écrit un code d’éthique que je respecte et que je fournis à ma soumise.
Je lui demande également de respecter des règles strictes qui garantissent la qualité de la relation.
J’offre trois niveaux de relation l’éducation douce pour une débutante, l’éducation stricte pour une soumise qui recherche le dépassement et une perte de contrôle total, le dressage pour une soumise qui veut se dépasser pour atteindre une perfection dans toutes les sphères du bdsm, une éducation structurée en 24 étapes, des jeux de rôle, du costplay... et un lieu aménagé et bien équipé pour pratiquer.
Afin de connaître ma partenaire, je demande de remplir une fiche ou les pratiques bdsm sont listées. Cela permet de fixer les limites, les objectifs de dépassement, le cadre de la relation.
Je considère le bdsm comme un Art, l’Art du plaisir dans la douleur, l’art de créer des jouissances exquises, de la beauté par le bondage, par les poses obscènes, par les douces tortures menant à des extases divines... par la fusion mentale qui conduit au subspace partagé et qui font du Mestre et de la soumise un seul être le temps d’une communion charnelle et mentale fusionnelle.

J’essaie donc de progresser comme Maître chaque jour pour mériter ce titre et apporter du bonheur à celles qui se donnent à moi et me font confiance.

Le plaisir n’est pas que dans le BDSM, j’organise aussi de bons repas, des fêtes épicuriennes, des loisirs culturels ou sportifs, des sorties.

Le monde du BDSM, les rôles, Dominant, Maître, Mestre.

Je vais définir la différence entre Maître, Dominant, Mestre sans complaisance, car il existe une confusion entre ces titres qui ont des rôles, une éthique, très différente et même si les pratiques qu’ils proposent sont semblables. La presque totalité des soumises que j’ai eu le bonheur d’éduquer sont tombées sur des Dominants ou des ’’Maîtres’’ abusifs. Je me positionne donc comme Mestre et je pratique le bdsm positif, car je ne me reconnais pas dans les pratiques courantes décrites ci-dessous. J’ai une véritable éthique, un savoir-faire qui démontre qu’on peut pratiquer et aller très loin sans abus et avec une grande complicité.

LE DOMINANT, LE MAÎTRE

Dans le monde anglo-saxon, le Dominant et le Maître sont deux rôles identiques. En BDSM traditionnel, le Maître a un rôle plus complet et bienveillant.

Dominer, c’est commander souverainement, avoir une puissance absolue, c’est exercer son autorité, son influence sur quelqu’un, être le plus fort, montrer sa supériorité. Le Dominant domine, exerce sur la dominée un ascendant, une influence, impose sa volonté de manière autoritaire. Le dominant n’a pas de connexion, d’altruisme, de relation allocentrée Dominant - dominé.

On distingue plusieurs types de dominants :

 Le Dominant, le Maître qui domine...
 Le Dominateur qui est un dictateur qui domine pour assouvir sa soif de puissance. La différence entre Dominant et Dominateur est parfois mince et souvent le Dominant devient Dominateur et inversement. Le très dangereux pervers narcissique est un Dominateur. Être dominé par un dictateur ou un pervers narcissique conduit à des abus et à la destruction de l’estime de soi, de la personnalité de la soumise.
 Le Dominant CSS, le Maître CSS domine en respectant les règles BDSM comme le CSS par exemple et respecte sa partenaire, l’aspect consensuel, les mots de sécurité.
 Le Mestre qui a une éthique, des règles css, un univers complet, capable d’éduquer, de dresser, d’épanouir.

LE MESTRE

Le terme MESTRE désigne une personne expérimentée qui maîtrise son Art, aussi bien psychologiquement que physiquement. Il offre un univers complet avec une éthique, des règles, des pratiques riches et variées. Il occupe autant un rôle de Dominant, de guide, de professeur, de formateur, d’entraîneur. Il épanouit, il pousse au dépassement, avec le Maître tout devient simple et facile, on se laisse aller, en confiance, les barrières tombent et les jouissances, les extases sont nombreuses.

On reconnaît de suite un Mestre par son charisme, il émane de lui une autorité naturelle. Il possède à un degré éminent des talents, des savoirs, des connaissances qu’il enseigne et partage. Il peut être pris pour modèle.
Être Mestre c’est aussi maîtrisé, c’est se rendre maître d’une personne avec bienveillance, d’en contrôler le comportement pour la faire grandir, la rendre meilleure.

Le Mestre ne laisse pas transparaître ses sentiments ou ses émotions, il refrène ses actions et réactions, il cherche à se connaître parfaitement, à se dompter soi-même pour mieux apprivoiser l’autre. Pour devenir Maître, il doit contrôler son esprit, ses émotions, son imagination, son caractère, son tempérament et enseigner à la soumise à le faire pour devenir meilleure.

Un Mestre contrôle, se contrôle, gère et se gère et à la maturité pour être un guide. Il est humble et cherche à progresser sans cesse. Il dirige avec bienveillance, avec du talent, enseigne et partage son Art avec sa soumise lors de l’éducation et peut former des dominants.

Il te fait te sentir unique, jolie avec de belles qualités. Il élève et te rends heureuse.

Le Mestre, avant la première séance, va apprendre à connaître la soumise, l’écouter, créer un lien de confiance, fixer les limites, les objectifs de l’éducation d’une manière transparente et consensuelle. Il va l’informer sur les pratiques qu’elle va vivre et recueillir son consentement, l’informer sur ses droits, ses devoirs, sur les procédures de sécurité. Ensuite, il va l’éduquer, l’entraîner, la préparer, l’accompagner pour l’aider à se connaître, à se dépasser, à s’épanouir et à atteindre le subspace.

La soumise va vivre un voyage sensuel, sensoriel, sexuel qui sera aussi une expérience de l’esprit par son imagination.

Grâce à l’éducation qui crée un type de relation très complice, épanouissante, la soumise va progresser très vite et avec facilité. Elle sera fière de ses progrès, aura beaucoup de plaisir et très vite franchira ses limites jusque-là ne plus en avoir. Tout lui semblera facile et d’elle-même, elle voudra aller sans cesse plus loin, vivre ses fantasmes les plus secrets, car elle sait que le Maître veille sur sa sécurité, son bien être et qu’il organisera selon ses goûts, ses rêves, ses fantasmes les plus fous. Ce genre de relation libère, apaise, épanouie. La soumise est une élève, une partenaire, une complice, une athlète de haut niveau qui s’épanouit dans son Art grâce à son entraîneur, son mentor, le Mestre.

Je suis un Mestre, MESTRE ULYSSE.


Plan du site Contact Espace privé RSS

2019-2022 © Blogue du Donjon BDSM de MESTRE ULYSSE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.70