Le pilori

par ulysse
Noter cet article :
2 votes

Le donjon dans sa partie médiévale possède deux sortes de piloris.
Un basique et un classique comme sur l’icône de page.
À l’origine le pilori était utilisé pour exposé, humilier. Je l’utilise pour cela et j’y ajoute pince è sein, plug, pinces è sexe, cire pinwhell, martinet, badine, les fesses sont en position idéale pour être flagellée ou pénétrée... et la soumise ne peut que subir, immobile.dans une position humiliante.

Un peu d’histoire :

Utilisé depuis le Moyen Âge, un pilori est un poteau ou un dispositif auquel un condamné est attaché temporairement pour être vu du public. L’exposition publique était une peine infamante. Un écriteau informait les passants et badauds de l’identité du condamné, de son forfait et de sa condamnation.

Il pouvait prendre diverses formes ; simple poteau de bois ou colonne de pierre. Il comporte parfois aussi une structure en lanterne pouvant contenir un homme plus ou moins debout.

« Pilori » désigne également le tourment lui-même dont la durée était variable, allant de quelques heures à plusieurs jours.

Symbole fort, le seigneur plantait un poteau sur la place du village pour signifier qu’il avait le droit de justice sur ce fief.

Le pilori en BDSM

En Bdsm, le pilori désigne un poteau ou deux poteaux qui soutiennent un carcan.
C’est un objet de contrainte, d’humiliation qui immobilise la soumise dans une position humiliante qui donne accès à la totalité de son corps, de ses orifices.
La personne mise au pilori a les mains et la tête bloquée totalement, le dos à l’horizontale. Le dos est accessible pour la cire, martinet… les seins pendent et peuvent être pincés, les fesses sont bien galbées, surtout si la personne est jambe écartée et sont offertes pour la fessée, la flagellation, la pénétration avec des jouets ou un sexe. La bouche est accessible pour la fellation…

Un carcan fixé à quelque chose de solide peut devenir pilori.

Le pilori peut être associé à des barres d’écartement ou un Cep pour écarter les jambes et mieux offrir les fesses, le sexe de la soumise.

Utilisation du pilori

La femme mise au pilori est penchée en avant, tête, mains et parfois pieds entravés.
Elle ne peut pas bouger, elle ne peut que subir.
Elle ne voit pas ce qui se passe derrière elle donc chaque acte la surprend.
Elle la craint, l’anticipe, la redoute, l’espère…

Le pilori peut être utilisé avec :

  • pinces à seins
  • martinet, badine
  • baguette, palette
  • masturbation, gode, vibro
  • crochet anal
  • pincement
  • cire
  • baiser la bouche, baise vaginale ou anale
  • et bien plus

Et parfois plusieurs de ces activités simultanées

Dans tous les cas, la soumise qui a essayé le pilori se réjouit lorsqu’elle et condamnée à y retourner…

Pilori en BDSM

Lit cage et pilori

Lit avec cage et pilori

Pilori

Pilori BDSM

Pilori

Pilori

Pilori du Moyen âge

Pilori de plancher