La double pénétration

par ulysse
Noter cet article :
0 vote

La double pénétration :

Le terme désigne en général une pénétration vaginale et anale simultanée, mais existent également la double pénétration vaginale où les deux phallus sont introduits dans le vagin de la femme et la double pénétration anale où les deux phallus sont introduits dans le rectum. Il est préférable que les rythmes de pénétration des deux hommes soient identiques, en alternance, afin d’éviter une dilatation importante lors d’une pénétration synchrone, voire de blessures.

Il s’agit d’une pratique procurant des sensations extrêmes mais qui demande une grande habileté et expérience de la part des hommes. Reposant des positions parfois exigeantes ou acrobatique, elle exige également une bonne condition physique.

La double pénétration plaît à la soumise, car elle permet de ressentir les deux sexes en elles, d’avoir une impression d’être totalement remplie. Les mouvements synchronisés dans l’anus et le sexe amènent à une jouissance très forte.

L’homme, est bien plus excité car sentir de l’autre côté de la membrane de chair qui sépare le vagin du conduit anal un autre sexe qui vient «  frotter  » contre le sien est une sensation délicieuse.

La double pénétration doit être faite avec précaution, doucement et les hommes doivent être attentif au rythme alternatif de va-et-vient.

La double pénétration ne peut se faire qu’avec une gamme limitée de position. La plus classique est celle un homme est sur le dos sur le dos. La femme allongée face à lui se fait pénétrer par le vagin, tandis que l’homme autre, debout derrière lui pénètre l’anus.

On peut aussi inverser la figure, la femme positionnée sur le dos se fait sodomiser par l’homme allongé, tandis que l’autre la pénètre vaginalement.

La première position est plus confortable.
Sur le même principe, o peut la faire les trois partenaires couchés sur le côté ou debout, la femme soulevée par les deux hommes.

À défaut d’un deuxième homme, la double pénétration peut se faire avec un sexe et un gode…